Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Ateliers d'étude du Shôbôgenzô avec Yoko Orimo
Publicité
Visiteurs
Depuis la création 145 503
Ateliers d'étude du Shôbôgenzô avec Yoko Orimo
Archives
20 novembre 2012

Tenbôrin Guide de travail

 

転法輪 [TENBÔRIN]

ROTATION DE LA ROUE DE LA LOI

 

Voici les questions de Yoko Orimo sur ce texte du Shôbôgenzô.

Elles ont été traitées lors des deux séances (03 et 17/12/12) à l'Institut d'Études Bouddhistes.

Les comptes-rendus de ces deux séances figurent sur le blog.

 Ce message existe ici en fichier docx : Tenborin_japonais_blog

et en fichier pdf : Tenborin_japonais_blog 

 

    Par son titre même, la « Rotation de la Roue de la Loi » s’inscrit dans le registre sotériologique et aborde un sujet fort singulier : le problème de l’apocryphe, littéralement  la « fausse écriture » [gikyô 偽経]. On peut qualifier ce court texte d’une parabole inversée, étant donné le rapport mis à l’envers entre le langage et le phénomène. Le « Tenbôrin » est un véritable joyau du Shôbôgenzô tant pour son discours extrêmement original que pour sa structure étonnamment  astucieuse. Il fut exposé le 27 du deuxième mois de l’an 1244 au temple Yoshimine de la province d’Echizen. Il est classé 67ème texte de l’Ancienne édition.

 

Questions

  1. Quelle est la doctrine sous-jacente dans ce verset tiré du Sûtra de la Marche héroïque ? : « Si une seule personne déploie le Vrai [hosshin 発真] et retourne à la source [kigen 帰源], le méta-espace [kokû 虚空] des dix directions [jippô 十方] disparaît sans reste dans un effondrement. »
  2. À l’instar des cinq variations présentées au début du texte, essayez de composer vous-même une autre variation du verset tiré du Sûtra de la Marche héroïque.
  3.  « Puisque, affirme Dôgen, ce verset se laisse transformer [ten ] par les éveillés et les patriarches et qu’il transforme [ten ] les éveillés et les patriarches, même s’il est d’une fausse écriture [gikyô 偽経], si les éveillés et les patriarches l’ont relevé et transformé [tenko 転挙], c’est un vrai sûtra des éveillés [bukkyô 仏経], vrai sûtra des patriarches [sokyô 祖経] ; (…) » Expliquez le sens de l’énoncé, mettant en relief le rapport dynamique entre la « transformation » [ten転] et la « transmission juste » [shôden 正伝] telles qu’ils sont conçues chez maître Dôgen.
  4. Dans la lumière de vos réponses données aux questions précédentes, commentez cette phrase finale du texte : « La ‘rotation de la roue de la Loi’ [tenbôrin 転法輪] veut dire étudier la Voie [sangaku 参学] avec ingéniosité [kufû 功夫], ne pas quitter la forêt durant toute la vie, demander l’enseignement [shin.eki 請益]  et pratiquer la Voie [bendô 弁道] sur la longue estrade de la méditation assise.  »

 

Kanjis à apprendre

転法輪 [tenbôrin], 大仏 [daibutsu], 仏祖 [busso], 十方 [jippô], 虚空 [kokû]

 

 

Publicité
Publicité
Commentaires
Publicité