Canalblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publicité
Ateliers d'étude du Shôbôgenzô avec Yoko Orimo
Publicité
Visiteurs
Depuis la création 145 503
Ateliers d'étude du Shôbôgenzô avec Yoko Orimo
Archives
9 octobre 2014

Nouveau livre de Y. Orimo : "Le Shôbôgenzô de maître Dôgen : guide de lecture"

 

Bientôt en librairie un nouveau livre de Yoko Orimo : 

Guide de lecture du Shôbôgenzô par Yoko Orimo

Le Shôbôgenzô de maître Dôgen

un guide de lecture de l'oeuvre majeure du Bouddhisme zen et de la philosophie japonaise"

préfacé par Pierre Hadot

éditions Sully

 

 

 

Il s'agit d'une reprise du gros et grand livre bleu foncé publié en 2003 qui présente l'ensemble du recueil Shôbôgenzô : le livre a été relu et augmenté. Voir Bibliographie de Y Orimo

 

couverture du Guide de lecture du Shôbôgenzô par Yoko Orimo

voici la quatrième de couverture 

4ème de couverture du Guide de lecture du Shôbôgenzô par Yoko Orimo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

Publicité
Publicité
Commentaires
E
Madame Omori,<br /> <br /> <br /> <br /> J'ai lu votre propos sur l'aspect individualiste de la pratique du zen en occident et cela m'a touchée. je pratique avec constance depuis cinq ans et j'ai fait il y a deux ans ma première ordination. Cette pratique m'apporte énormément mais toute ma vie intérieure jusqu'ici s'etait nourrie du terreau de l'existence et d'une existence tres éprouvante à laquelle seule l'expérience d'un autre ordre de chose et d'une seule issue: "oui", m'avait permis de faire face et de survivre. Ce type de vécu conduit naturellement à l'empathie, à l'intrépidité d'un coeur ouvert.<br /> <br /> J'ai été élevée par des chrétiens pratiquants et j' ai été tres impressionnée par la<br /> <br /> lumière et la beauté de cette voie. j'avoue que je suis étonnée par la difficulté des pratiquants et enseignants du zen a aborder le chemin du coeur, cette voie du courage. J'ai appris que venu d'un pays d' extrème-orient vous étiez devenue chrétienne et cela m'a intriguée. Je me suis demandée ce qui avait motivé votre conversion. Je vous avoue ressentir souvent une grosse nostalgie.<br /> <br /> <br /> <br /> Marie-Claude El Hedri
Répondre
Publicité